Putain la vie…

Ce matin dans le journal, la lettre d’un lecteur, une lettre parmi d’autres: «Le Québec est mort…», rien de moins… un méga-titre, finalement… une lettre d’un découragé décourageant, où l’auteur évoque le gazon plus vert  d’Europe, ou n’importe où ailleurs de toute façon. Difficile de démentir l’éructation du quidam; notre clown en chef fait tout en son pouvoir pour détruire nos acquis. Depuis que cet immonde comptable a pris en charge la conduite du troupeau, plus un bêlement de travers, plus une note discordante; les nombrils sont tous, d’un commun accord,  en route vers la falaise; un peuple de Lemmings qui se regarde mourir de rire en se masturbant d’ennui, amorphe, parfois velléitaire, mais constamment impotent. «…qui de sa bière, qui de son joint…» cite l’auteur, fin observateur de notre situation difficile, c’est là le moins que l’on puisse dire. Et il conclut finement, nous faisant part de son désir de revoir rapidement sa chère Europe.

Je le lis et me demande en quoi moi, le zig à zag, peut y changer quoi que ce soit. Du haut de mon (presque) demi-siècle, je contemple tous mes efforts, et cherche une réponse dans cette technologie que je tente (puisqu’il s’agit ici de mon premier billet) d’apprivoiser, ou du moins l’esquisse d’une route à suivre, d’un chemin à arpenter, de jalons à poser.

Nous sommes à la croisée des chemins, pas besoin d’être voyant extra-lucide ou Nostradamus pour s’en rendre compte… De la façon dont nous nous redéfinirons, puisqu’il le faut, dépend notre survie; vous le savez, j’exagère à peine… Se redéfinir en incluant l’Autre, en nous amalgamant à l’Autre, en cherchant cette parole métissée, cette parole commune et autopoïétique chère à Luhmann, seul acte salvateur encore possible…

Bon, un peu bête comme premier billet. Allez, hop la vie, et pour ne pas désespérer, des fraises, de la menthe verte, de la roquette, on verse de l’huile d’olive et du vinaigre balsamique, sel et poivre. Voilà. Champagne.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Putain la vie…

  1. François Dupuis dit :

    Maudit bon début. J’aime bien ta prose.Vive ton énergie et surtout continue de t’envoyer en l’air…

  2. Dom. dit :

    Encourage-toi en retrouvant ce penseur du XIX qui s’appelle Arthur Buies et qui dénonçait déjà les excès, les exils aux USA et la mainmise de « bons » penseurs en disant que la seule façon de bien vivre est de vivre hors les normes, en toute liberté, loin de toute morale, surtout celle du clergé et de ses vassaux de la politique.
    C’est très rafrîchissant de retrouver un homme libre qui rame à contre-courant et qui nous parle encore aujourd’hui comme s’il était encore là.
    Exemple à suivre.
    Salut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s